Sauver Anandaban

En raison de la crise liée au coronavirus, l'hôpital Anandaban rencontre des difficultés à payer les salaires des membres de son personnel - les acteurs de transformation. Pour en savoir plus

Merci pour votre précieux soutien

Nous vous remercions du fond du cœur pour votre solidarité. Votre don aide à sauver des vies. Un grand  MERCI !

Votre don fait la différence! Grâce à vous, nous avons envoyé plus de CHF 100'000 pour que nos équipes dans les différents pays puissent répondre aux besoins urgents liés à la crise de Coronavirus. Les membres du personnel ont pu se procurer des équipements de protection, ils ont pu distribuer des masques, savons et désinfectants mais surtout ils ont distribué de la nourriture.

Lisez ce qui s'est fait dans les différents pays

Merci aussi pour votre soutien par la prière

Sujets de prière "Spécial Coronavirus"

Nous ne voulons pas oublier les personnes affectées par la lèpre

Au cours des derniers mois, le coronavirus a totalement chamboulé notre monde.
Certaines personnes ont été contrariées dans leur quotidien et quelque peu soucieuses, ce temps a été un désagrément mais aussi l’occasion de souffler et d’entreprendre d’autres choses. Mais pour des centaines de millions de personnes dans le monde, ce temps est synonyme de dénuement, de famine et de peur paralysante.
Les personnes affectées par la lèpre se retrouvent face à des circonstances incroyablement difficiles.

Les plus démunis n'ont jamais été aussi vulnérables
Les gouvernements sont passés en mode d'urgence et les économies des pays du monde entier se sont effondrées. Nous continuons à travailler avec les gouvernements pour garantir que la lutte contre la lèpre continue et que les traitements soient disponibles, même si de nombreux domaines de notre travail ont été limités en raison des mesures de restriction nécessaires.  
Ces mesures de restriction ont impliqué que de nombreuses personnes affectées par la lèpre ne peuvent plus gagner leur vie car elles ne peuvent plus vendre de marchandises ou aller travailler. Elles n'ont toutefois pas toutes reçu le soutien gouvernemental dont elles ont besoin.
Elles n'y ont pas eu accès car elles ne peuvent pas voyager, soit parce qu'elles vivent dans des zones reculées, soit parce qu'elles ont un handicap qui rend les déplacements difficiles, soit parce qu'en tant que personnes à risque elles se protègent du virus. De nombreuses personnes affectées par la lèpre manquent également de soutien car elles sont exclues des recensements. Les informations et le soutien ne leur parviennent pas car le système ne sait pas qu'elles existent.

Tout au long de l'histoire, les personnes affectées par la lèpre ont souvent été oubliées, mais depuis près de 150 ans, Mission Lèpre œuvre pour que cela change.
Nous voulons être la génération qui mettra fin à cette maladie. Nous ne laisserons pas ce coronavirus nous en empêcher.
Avec nous, poursuivez le combat pour transformer des vies et vaincre la lèpre !

Faire un don pour les personnes affectées par la lèpre

Dons en ligne

Dons par E-Banking

CCP : 10-4835-5
IBAN CH44 0900 0000 1000 4835 5
Mission Évangélique contre la lèpre, 1027 Lonay

Choisir la manièe classique

Vous préférez faire un don par un bulletin de versement ?

Commandez-en | Téléchargez

Appel à la solidarité

En tant que membre d'Interaction, nous relayons leur appel à la solidarité !

Merci de prendre le temps de lire ce courrier qui vous est adressé : Lettre de nouvelles Interaction : Covid-19 Appel à l'action

Ensemble faisons plus pour les personnes les plus vulnérables !

La lèpre et le Covid-19

Comment la connaissance de près de 150 ans de prise en charge des personnes affectées par la lèpre peut nous aider dans un monde atteint de Covid-19 ?

Le Covid-19 est une maladie virale hautement contagieuse et la lèpre est une maladie bactérienne à laquelle 95% de la population est immunisée. Bien que les deux maladies soient très différentes, les conséquences sociales se ressemblent alors que des mesures de confinement ont été préconisées et sont levées progressivement.
L’isolement injustifié en cas de lèpre est souvent dévastateur et dans le cadre de Mission Lèpre, nous œuvrons pour y mettre fin. Nous avons appris des leçons qui peuvent s’avérer utiles.

Rétablir la vérité pour endiguer la stigmatisation
Nous avons constaté que la propagation des fausses informations a des conséquences désastreuses en terme de stigmatisation et de propagation de la maladie. La sensibilisation des communautés sur les réalités de la lèpre en tant que maladie infectieuse et curable aide à diminuer la stigmatisation. De même, avec le Covid-19, être informé et suivre les conseils des autorités sanitaires et politiques aident à rester calme et en sécurité en cette période difficile.
Depuis le début de la pandémie de Covid-19, nous avons entendu des gens dire qu’ils « se sentaient comme des lépreux » en raison du confinement. Nous souhaitons apporter deux précisions :
1. Il est important de ne jamais utiliser le mot « lépreux ». C'est un terme qui réduit les gens au diagnostic qu'ils ont reçu et personne ne mérite d'être traité ainsi.
2. Comparer le COVID-19 à la lèpre est injustifié, cela perpétue l'idée fausse que la lèpre est une maladie très contagieuse.

Manifester l’amour pour faire la différence
Nous savons que l’amour et la bienveillance transforment de nombreuses vies de personnes affectées par la lèpre. Dans le travail de lutte contre la lèpre, cela signifie prendre soin des personnes en souffrance, leur procurer un traitement et les réhabiliter afin qu’elles puissent vivre dignement. Dans le cas du Covid-19, cela signifie maintenir les distances sociales et dans la mesure de nos possibilités apporter de l’aide aux personnes qui nous entourent.