Népal - hôpital Anandaban

Le déficit de l’hôpital Anandaban est comblé et c’est le résultat du généreux soutien de nombreux donateurs.
Le laboratoire de l’hôpital Anandaban, approuvé par le gouvernement, effectue des tests Covid-19 en priorité aux personnes affectées par la lèpre et aux bénéficiaires des projets de Mission Lèpre. Ils fournissent des soins aux patients COVID, ayant mis à disposition 20% des lits dans des salles d’isolement.
"Nous remercions les donateurs d’avoir rendu cela possible et nous vous assurons de continuer à nous engager totalement dans les soins et le soutien des personnes affectées par la lèpre." Shovakhar Kandel directeur de Mission Lèpre Népal

Congo RDC

Remise de vivres à une bénéficiaire affectée par la lèpre

« Les personnes vulnérables, dont celles affectées par la lèpre vivent dans une pauvreté indescriptible car l’économie du pays est fortement touchée. Certaines personnes affectées par la lèpre pour pouvoir survivre, sont retournées à la mendicité. »
Sabuni Paluku, directeur Mission Lèpre Congo RDC

Le projet d’aide d’urgence a consisté à identifier les personnes affectées par la lèpre et les familles en situation d'insécurité alimentaire en raison de l'isolement dû au COVID-19.
Dans un deuxième temps, du matériel de sensibilisation, des dispositifs de lavage des mains et de la nourriture ont été distribués. Les chefs religieux et chefs de village, formés sur les gestes à adopter et les mesures de sécurité, ont organisé des séances de sensibilisation dans les communautés affectées par la lèpre.


Niger

Aide d'urgence - distribution de kits d'hygiène et de nourriture

Une distribution de seaux-robinets, savons, désinfectants et masques a été organisée. Les personnes ont été sensibilisées aux mesures sanitaires afin de limiter le nombre de cas.
Environ 400 foyers ont reçu de la nourriture.

« Grâce au soutien de donateurs suisses, nous avons pu mettre en œuvre une aide d’urgence ainsi que de la sensibilisation et de la prévention auprès des communautés de personnes affectées par la lèpre. Cette assistance arrive à point alors que de nombreux ménages manquent de nourriture et ne sont pas en mesure de subvenir à leurs besoins pendant cette période de pandémie. »
Bunmi Oluloto, directeur de Mission Lèpre Niger

Bangladesh

Distribution d'argent pour de la nourriture aux personnes affectées par la lèpre à Joypurhat

« Nous sommes prudents dans la reprise des activités sur le terrain et dans nos bureaux. Nous avons fourni à nos employés sur le terrain et dans les cliniques des tenues de protection alors qu’ils ont recommencé à distribuer les médicaments, des chaussures adaptées et fournir des soins d’ulcères ainsi qu’à visiter des groupes d’entraide. 

Les groupes d’entraide, dans lesquels nous avons distribué l’aide d’urgence, ont émis le souhait d’élargir le cercle des bénéficiaires. Ainsi, le nombre total de groupes soutenus reste le même, mais davantage de personnes ont profité de subventions pour se nourrir. Grâce au montant reçu par les donateurs de Mission Lèpre Suisse, environ 8’000 personnes ont été aidées. Les sommes ont été envoyées par le biais de services bancaires mobiles pour limiter les déplacements du personnel. »
Sumon Halder, directeur Mission Lèpre Bangladesh

Inde

Des membres du personnel et des proches aident à la confection de masques qui sont distribués aux personnes défavorisées

Nous soutenons l'hôpital de Salur, un des quatorze hôpitaux de Mission Lèpre Inde. Celui-ci a été désigné comme centre de quarantaine par le gouvernement. De plus, il est resté ouvert tout au long de cette période difficile pour répondre aux besoins de base et d'urgence des personnes affectées par la lèpre et des communautés locales. Toutefois, en raison des restrictions de déplacement et par crainte le faible afflux de patients a engendré des défis financiers. Nous avons envoyé un don exceptionnel pour que des tenues de protection et du désinfectant soient fournis au personnel ainsi que de la nourriture pour les patients atteints de lèpre.

« En Inde, nous avons priorisé nos activités dans la lutte contre le COVID-19, tout en poursuivant celles qui assurent la guérison, la dignité et l'inclusion des personnes affectées par la lèpre. »
Nikita Sarah, responsable communication Mission Lèpre Inde