Mary s'occupe de son papa qui a beaucoup de peine à utiliser ses mains déformées à cause de la lèpre

Mary raconte : "En 1980, mon père a découvert des taches blanches sur sa peau. Notre médecin de famille l'a examiné et lui a recommandé d'aller à l'hôpital lèpre de Salur. Il a pris le traitement pendant deux ans. Il était le seul à gagner de l'argent mais il avait de plus en plus de difficulté à travailler. Il devait régulièrement se rendre à l'hôpital pour soigner des blessures qu'il se faisait sans s'en rendre compte.

Il a essayé de cacher sa maladie, mais son état empirait. Au travail, il était mis de côté et on l'insultait. Notre famille élargie et nos connaissances nous évitaient aussi. Finalement, mon père a perdu son travail. Personne ne nous aidait. Nous n'avions pas assez d'argent pour vivre alors je ne pouvais même pas espérer me former. Mon père déprimait, il s'en voulait terriblement de cette situation qui se dégradait.

Mais petit à petit l'espoir revient. Des personnes que nous ne connaissons pas nous aident. J'ai pu commencer un apprentissage de mécanicien. Dans le Centre de formations professionnelles de Vizianagram l'environnement est sympathique. Je souhaite pouvoir terminer la formation et trouver un travail. Je veux faire ce que mon père ne pouvait plus faire : gagner sa vie en travaillant et subvenir aux besoins de sa famille.

Je souhaite que notre famille puisse vivre à nouveau heureuse et dans la dignité."

Soutenez les personnes affectées par la lèpre

Dons en ligne

Dons par E-Banking

CCP : 10-4835-5
IBAN CH44 0900 0000 1000 4835 5
Mission Évangélique contre la lèpre, 1027 Lonay

Vous préférez la manière classique

Vous préférez faire un don par un bulletin de versement ?

Commandez-en | Téléchargez

MERCI

pour votre précieux soutien qui transforme la vie des personnes affectées par la lèpre.