Journée Mondiale de lutte contre la lèpre

Une journée pour les personnes affectées par la lèpre


En 1954, Raoul Follereau crée la Journée Mondiale de la lèpre "pour obtenir que les malades de la lèpre soient soignés comme tous les autres malades (note : ce n’est qu’une trentaine d’années plus tard qu’un traitement efficace est disponible) et guérir les bien-portants de la peur absurde et parfois criminelle qu'ils ont de cette maladie et de ceux qui en sont atteints".
Depuis, chaque dernier dimanche de janvier est un jour de fête aux pays des personnes affectées par la lèpre et un jour de quête et de sensibilisation dans tous les pays où la lèpre ne sévit plus.
Vous aussi, participez à cette journée mondiale de la lèpre en faisant un geste.

La lèpre continue à faire des ravages, elle exclut et marginalise !

Nous vous invitons à vous souvenir de ce drame et à soutenir les associations qui œuvrent sur le terrain pour changer les choses. La Mission Évangélique contre la lèpre est l’association dont l'intervention est la plus ancienne et l'action la plus étendue dans la lutte contre cette maladie.
Elle est la seule qui se consacre prioritairement à la lèpre et d’une manière plus large aux difficultés liées aux situations de handicap et d’exclusion. Le choix de rester concentré sur la lèpre a été réaffirmé, alors que l’OMS et d’autres laissaient entendre que la lèpre était sur le point d’être vaincue. Toutefois l’on sait que près de 600 nouvelles infections sont encore enregistrées chaque jour, parmi lesquels environ 10 % d’enfants. Ils ont besoin de vous !